Le régime auto-entrepreneur c’est quoi ?

Le régime auto-entrepreneur c’est quoi ?

Le régime auto-entrepreneur est une mesure qui vise à faciliter et démocratiser les activités entrepreneuriales. Le succès de ce régime auprès des jeunes entrepreneurs s’explique par les multiples avantages auxquels il donne droit.

L’entrepreneur pourra avoir une activité commerciale tout en restant étudiant, salarié ou retraité, et exercer cette activité depuis son domicile personnel (vérifier néanmoins les règlements de copropriété)

Le statut auto-entrepreneur est un régime simplifié de l’entreprise individuelle créé dans le cadre de la loi de la modernisation de l’économie (LME 2008).

Concrètement, c’est une simplification des démarches administratives et un allègement des procédures fiscales et sociales pour la création d’une activité à but lucratif.

C’est principalement cet aspect simplifié qui a séduit plus d’un million d’auto-entrepreneurs depuis son lancement en 2008.

Il pourra donc profiter du régime fiscal « Micro entreprise ». C’est à dire que la comptabilité est très réduite. Un comptable n’est donc pas nécessaire. Il suffit de déclarer le chiffre d’affaire. L’auto-entrepreneur ne sera pas soumis à la TVA, mail il ne pourra pas la récupérer.

L’auto-entrepreneur ne sera pas obligé de s’inscrire au registre du commerce. Il pourra donc créer ou arrêter son entreprise très simplement, et depuis Internet.

Quelques chiffres :

Pour continuer à profiter du statut d’auto-entrepreneur, l’entrepreneur ne devra pas dépasser les plafonds de chiffre d’affaire annuel de :

  • 33 300€ pour les prestations de service.
  • 83 200€ pour une activité commerciale de vente de marchandises.

S’il s’agit de revenus qui proviennent de publicités Internet, le plafond est donc de 33 300€.

Par exemple un webmaster ne devra pas gagner plus de 2 775€ par mois, ce qui est déjà bien.

L’auto-entrepreneur ne paiera des charges sociales que s’il a des revenus. Il pourra alors choisir un paiement mensuel ou trimestriel.

Le montant des charges sera alors de :

  • 21,3% pour la vente de prestations de service
  • 12% pour la vente de marchandises.

En ce qui concerne la fiscalité, l’entrepreneur Individuel devra payer :

  • 1,7% du chiffre d’affaire pour la vente de prestations de service
  • 1% du chiffre d’affaire pour la vente de marchandise

Les 5 avantages de devenir auto-entrepreneur :

  1. Des démarches de création très simplifiées et une dispense de l’immatriculation au registre du commerce ou au répertoire des métiers.
  2. Une démarche simplifié pour le calcul et paiement des charges sociales.
  3. Une comptabilité simple et réduite au maintien d’un registre recettes/dépenses.
  4. Des exonérations et avantages fiscaux.
  5. En l’absence de recettes, pas d’impôts ni de charges sociales à payer.

Par conséquent, ces avantages ne dispensent pas le régime auto-entrepreneur de certains inconvénients.

Toute l’équipe de RENT’US vous encourage et vous accompagne dans votre projet. De la domiciliation à la location de bureaux, en passant par des options flexibles et abordables pour tous, vous trouverez le forfait dont vous avez besoin pour développer au mieux votre entreprise.

image-profil-article

Source : Petiteentreprise.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *